MENU
Météo des plages
Zarlor
Contacter un expert
Réservation en ligne
Choix du langage

La cuisine réunionnaise : plats et recettes créoles

La cuisine réunionnaise : plats et recettes créoles

L’un des avantages à La Réunion est qu’entre les randonnées dans le cirque de Mafate, les activités sur l’eau et les sorties en famille dans la fraîcheur des hauts, on a bien le droit de s’accorder quelques moments de plaisir et de gourmandise autour d’une table…

 

Des copieux caris aux irrésistibles samoussas sans oublier les savoureux fruits tropicaux, la cuisine réunionnaise est définitivement à l’image de l’île et de ses habitants : généreuse et métissée aux origines indienne, chinoise, africaine....

 

Préparez vos papilles : on vous invite à notre table ! 

 

 


Bonbons Piment, Bouchons, Samoussas : les apéritifs Réunionnais

 

C’est un trio de douceurs salées aux origines multiples que l’on trouve partout sur l’île. Présents dans tous les grands repas de famille à La Réunion, il se déguste aussi à toute heure : c’est l’apéritif créole par excellence ! 

 

Que ce soit dans les marchés de l’Ouest, au sein des célèbres boutiques comme Chez Loulou dans le centre de Saint-Gilles les Bains ou même en bord des routes, vous vous laisserez facilement tenter par ces encas que l’on aime partager.

 

Les samoussas, ces petits triangles croustillants, se déclinent de multiples façons : poulet, espadon, fromage, bringelles (aubergine), porc… Le pliage du samoussa, lui, est probablement l’un des secrets de la cuisine réunionnaise le plus partagé !

 

Les bonbons piments, d’inspiration indienne tout comme les samoussas, sont quant à eux des petits beignets élaborés à partir de pois, plus ou moins assaisonnés de piment.

 

Enfin, les célèbres bouchons réunionnais nous viennent, eux, directement d’Asie. Que ce soit en friandise, en apéritif ou glissés dans une baguette pour un fameux Pain Bouchons Gratiné, ces petites bouchées de viande enrobées d’une pâte cuite à la vapeur sont dégustées avec une sauce soja ou du piment chinois : un délice. 

 

Dans l’Ouest de La Réunion, océan Indien oblige, les tartares et assiettes de poissons fumés sont également particulièrement appréciés : espadons, marlins, thons…  Un petit air de vacances que l’on savoure, toute l’année, notamment sur le front de mer de la plage de Boucan Canot ou des Roches Noires par exemple. 

 

 

Le Cari à La Réunion : faites place à l’incontournable de la cuisine créole ! 

 

En barquette sur le pouce ou à partager autour d’une marmite au feu de bois, le cari est le plat typique, une véritable institution, de la cuisine réunionnaise.

 

Si la base de tous les caris est, globalement, identique et se compose de tomates, d’oignons, d’ail, de curcuma et de thym, il se décline ici à l’infini. Le plus familier de la cuisine réunionnaise reste, évidemment, le cari poulet mais ne manquez pas de goûter également aux cari poisson, cari langouste, cari camarons (grosses crevettes d’eau douce)… Le cari bichiques (réalisé à base d’alevins) est l’un des plus prisés. Découvrez notre recette du célèbre Cari Poulet.

 

Les caris traditionnels réunionnais s’accompagnent toujours de riz et de grains (lentilles, haricots rouges, pois du cap...). 

 

Le rougail est un indispensable qui vient relever les plats à La Réunion. À ne pas confondre avec le rougail saucisse, le rougail est un condiment à base de piment qu’on complète ensuite de tomate, de concombre, de citron pour apporter un peu de fraîcheur… À savourer, avec modération pour les plus sensibles ! Essayez-vous à la préparation d’un rougail mangue avec notre recette !

 

Evidemment, comment ne pas mentionner le rougail saucisse ? Probablement le plus célèbre des plats Réunionnais, nombreux sont ceux à s’y être essayé… Mais une chose est certaine : c’est à La Réunion que vous dégusterez les meilleurs rougails saucisses ! N’hésitez pas à découvrir les restaurants créoles sur la côte Ouest ou dans la fraicheur des Hauts et  laissez-vous tenter... Pour les plus aventureux, consultez notre recette du Rougail Saucisses à réaliser chez vous.

 

Enfin, que serait la cuisine réunionnaise sans ses épices ? Caloupilé, cannelle, citronnelle, cumin, curcuma, gingembre, massalé, quatre-épices… Un festival de senteurs et de saveurs d'origines africaines, indiennes, asiatiques : le voyage à La Réunion s’apprécie, chaque jour, dans les assiettes (ou plutôt les marmites!).

 

 

Desserts et fruits tropicaux : la pause sucrée appréciée par tous.

 

Grâce à son climat privilégié, l’île de La Réunion est une terre fertile où l’on cultive une importante variété de fruits tropicaux : mangue, ananas, banane, pitaya, fruit de la passion...
Baladez-vous dans les allées des nombreux marchés forains de l’Ouest et laissez-vous guider par les odeurs et les couleurs éclatantes de ces fruits gorgés de soleil.

 

Symbole de l’Ouest de La Réunion, le coco est ici le roi des fruits et se décline facilement : poulet coco, punch coco, bonbons coco… Plus simplement, en y plantant une paille, vous profiterez ainsi d’une eau de coco, on ne peut plus rafraîchissante. 

 

Mais, évidemment, l’autre fruit phare de l’île est son ananas Victoria. À La Réunion, vous aurez la chance de pouvoir déguster ce fruit toute l’année. Ce n’est pas un hasard si on le retrouve d’ailleurs dans de nombreux desserts réunionnais, flambé au rhum, frits en beignets…

 

Enfin, l’un des fruits symboliques de La Réunion, annonciateurs des fêtes de Noël est, bien entendu, le letchi. Durant les mois de décembre et de janvier, les arbres croulent alors sous le poids de ces petits fruits rouges sucrés particulièrement appréciés.

 

Pensez à garder un peu de place pour le dessert, puisque côté pâtisserie, le Gâteau de Patate Douce fait également partie des incontournables de la cuisine réunionnaise et il se savoure très bien avec une tasse de café Bourbon Pointue… 

 

 

Le Rhum à La Réunion, avec imagination et...modération

 

Le rhum à La Réunion est indéniablement lié à l’histoire de l’île et à la culture de la canne à sucre à l’aube du XVIIIe siècle.

 

Généralement en punch (punch coco, punch fruit de la passion, ti’punch,…), on le déguste à l’apéritif avec quelques samoussas, bouchons et/ou bonbon piments. 

 

Le rhum arrangé, lui, se consomme en général en digestif. Il est une véritable institution et on ne compte plus les déclinaisons possibles. Les plus classiques, évidemment, sont les rhums arrangés à la vanille, à l’ananas ou aux fruits de la passion mais certains sont plus surprenants et typiques, c’est le cas du rhum arrangé au géranium Rosat, au café Bourbon, au goyavier, au gingembre… 

 

Dans la grande majorité des gites et chambres d’hôtes dans l’Ouest de La Réunion, vous pourrez découvrir les collections de rhums arrangés des Réunionnais. À consommer avec modération !