OUEST La Réunion 974
votre
CARNET DE SEJOUR
OUEST La Réunion 974
newsletter
NOS BONS PLANS
OUEST La Réunion 974
votre
ESPACE PRO
OUEST La Réunion 974
votre
AVIS
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974

La vie lontan au camp des marrons

Le 30-06-2010 | Découverte

Entre le Bernica et le Guillaume, à la fraîcheur des hauts de l’Ouest, le jardin du camp des marrons présente d’innombrables variétés de fruits et légumes lontan (d’antan), oubliées des réunionnais. Géré par l’association CISCB (Centre d’Insertion Sportive et Culturelle du Bernica), ce jardin aux mille saveurs a pour objectif de sauver et protéger le patrimoine de la terre réunionnaise en le faisant découvrir aux jeunes générations. Rencontre avec le créateur du jardin, Jean-Paul Bavol dit «Gros Margot», ancien ségatier et amoureux de la terre.

«Aujourd’hui l’homme moderne ne travaille plus la terre» constate amèrement Jean-Paul Bavol, le responsable de projets de l’association CISCB. L’ouverture en 2006 du camp des marrons dans les hauts de Saint-Paul répond à un besoin urgent de sauver ce qui reste de la vie d’autrefois et de la culture réunionnaise. Culture de la terre et richesse culturelle, à faire partager au public en créant un lien intergénérationnel. Le projet a impliqué la participation de la population, à travers l’échange d’idées, de dons de boutures, de graines et de racines.
Façonné sur une terre nue, l’immense jardin offre aujourd’hui une riche variété de fruits, légumes et herbes lontan, cultivés naturellement. «Pommes en l’air», «concombres le chien», calebasses trompettes, brèdes lastron, papayes péi, figuiers, mûriers, tomates arbustes, ail malgache, «zerb à bouc»…les cultures du jardin réservent des surprises à chaque détour des allées verdoyantes.

Entretenu par cinq jeunes en contrat d’insertion, le camp des marrons se découvre sous la forme d’un circuit pédagogique, animé et commenté, ponctué d’anecdotes croustillantes. Des jeux lontan sont proposés dans les cases en pailles éparpillées dans les allées. Des pancartes aux proverbes créoles accrocheurs fleurissent le long des cases. Après la découverte du jardin, des dégustations de fruits et légumes et des recettes de cari «peau banane», cari «la misère» ou encore cari «patates cochon» sont proposées aux visiteurs. La vente des fruits et légumes se fait directement sur le site, à la demande des clients et selon les récoltes.

Ce parcours initiatique est une façon pour Jean-Paul Bavol de conserver l’art de vivre des anciens, la cuisine lontan mais aussi le patois, «la manière de causer des gramouns» (personnes âgées), et de transmettre aux jeunes générations le patrimoine de la Réunion.

«En toute simplicité, en restant efficace et humble, et en montrant aux gens qu’on a encore des choses à faire sur notre île» précise le responsable de projets.




SG
 



Le camp des marrons est ouvert toute l’année aux groupes composés minimum de 20 personnes, sur réservation. Les dons de graines et boutures de fruits et légumes lontan sont les bienvenus.
Contact : 06 92 85 76 73 - JP Bavol.
Case Bernica - Association CISCB –
7, rue du Plateau vert - le Bernica –
97435 Saint-Gilles-les-Hauts

OUEST La Réunion 974
Chargement de
la galerie photos