MENU
Météo des plages
Zarlor
Contacter un expert
Réservation en ligne
Choix du langage

TRESSAGE, CUISINE, COSMÉTIQUE ... TOUT EST BON DANS LE COCO, LE SYMBOLE DE L'OUEST DE LA RÉUNION.

Tressage, cuisine, cosmétique ... tout est bon dans le coco, le symbole de l'ouest de la réunion. 974
tressage, cuisine, cosmétique ... tout est bon dans le coco, le symbole de l'ouest de la réunion. 974
tressage, cuisine, cosmétique ... tout est bon dans le coco, le symbole de l'ouest de la réunion. 974
Voir toutes les photos
Voir toutes les photos
Tressage, cuisine, cosmétique ... tout est bon dans le coco, le symbole de l'ouest de la réunion. 974
Voir toutes les photos
05 février 2020

Fruit vedette et historique de la côte Ouest de La Réunion, plus particulièrement de la commune de Saint-Paul, le Coco s’utilise à toutes les sauces : en cuisine, évidemment, mais également pour sa noix, son bois ou encore ses feuilles pour en faire des créations originales, artistiques et… utiles !
Découverte de ce patrimoine qui perdure avec l’éclairage de Reine-Claude et Yannick du “Repaire du Dodo”, un gîte insolite et écolo qui propose également des ateliers de tressage de coco.

 

 

Le coco, le fruit emblématique de l’Ouest de La Réunion.


Nommé simplement Coco ou pied de Coco sur l’île, le “Cocos nucifera” est un palmier très répandu à La Réunion. On le retrouve majoritairement dans la zone Ouest de La Réunion, notamment à Saint-Paul où il bénéficie d’un climat propice à son développement.
Aujourd’hui, le coco s'épanouit surtout dans les jardins créoles et au cœur des parcs et réserves comme la cocoteraie à l’Étang Saint-Paul.

 

 

Nous connaissons assez difficilement l’histoire de ce symbole tropical par excellence, et de son introduction sur l’île. Ce qui est certain cependant, c’est que rapidement les premiers habitants, et notamment les esclaves arrivés sur l’île, ont su tirer profit de cet arbre aux centaines d’usages.

 

 “Dès que l’homme a eu besoin de s’abriter ou de fabriquer des objets, il s’est tourné vers les ressources naturelles environnantes. À Saint-Paul, berceau du peuplement de l’île, le Coco était alors la ressource la plus efficace et accessible.” nous explique Yannick. 

 

Car oui, tout est bon dans le coco ! La chair de la noix de coco évidemment n’est plus à présenter et les Réunionnais l’apprécient particulièrement dans la cuisine : poulet coco, punch coco… et surtout les bonbons coco, ces desserts aux parfums et aux couleurs variés que l’on retrouve souvent dans les étals, notamment au Marché de Saint-Paul. 

 

Mais le Coco possède de multiples autres usages : l’eau de coco aux vertus hydratantes exceptionnelles, l’huile de coco utilisée en cuisine et également en cosmétiques, pour nourrir les cheveux et pour soulager les brûlures causées par le soleil. La noix, elle, sert aussi pour réaliser des récipients, des boites à bijou, des bols… “On retrouve encore de nos jours de nombreux produits de consommation dans nos magasins qui utilisent le coco, comme les paillassons devant nos portes, dans la cosmétique naturelle ou même la décoration.” précise Yannick. Le coco n’a donc pas pris une seule ride ! 

 

 

Le tressage du coco, une activité au cœur de la culture créole.

 

L'activité du tressage du coco est intimement liée aussi à l'histoire de l’île et à ses premiers habitants. Reine-Claude, la femme de Yannick, nous raconte : “À l’époque de mes parents notamment, le tressage du coco était une pratique courante pour aménager les extérieures des cases comme les varangues, mais surtout pour les grandes cérémonies : les baptêmes, les mariages, les communions… pour créer de l’ombrage et décorer les lieux”. Une pratique qui persiste encore sur l’île. 

 

 

En effet, le coco possède cette particularité, comparativement au Vacoa ou au Vétiver que l’on tresse aussi sur l’île de La Réunion, d’être particulièrement résistant et rigide. On l’utilisera ainsi pour des corbeilles, des panneaux, des chapeaux, des petits objets de décoration. Il se complète parfaitement avec les autres techniques de tressage. “Pour un panier par exemple, on peut utiliser le coco pour faire la structure qui peut supporter plusieurs kilos facilement, mais on travaillera plutôt le vacoa pour l’anse, car il est plus souple et plus malléable” nous détaille Reine-Claude.

 

Depuis plusieurs années, ce couple propose des ateliers de tressage de coco au sein de leur gîte écologique, le Repaire du Dodo à la Saline-les-hauts en se basant sur les techniques traditionnelles de la vannerie. Et l’un des avantages de la feuille de coco c’est qu’on peut l’utiliser tout de suite et prendre le coup de main assez facilement. En une demi-journée à peine, les visiteurs réussissent à confectionner des petits objets d’arts grâce aux conseils avisés du couple qui les accueille. De quoi ressentir un certain sentiment de fierté et de satisfaction ! 

 

 

Reine-Claude et Yannick sont des ambassadeurs de cet art créole. En créant leur association LÉKOL ÉCOLO, avec l’aide de Marie-Annick, dit “Tata”, ils ont à cœur de partager, de sensibiliser, de transmettre ces techniques lontan. Un moyen utile de sensibiliser toutes les générations sur notre environnement et sur ce que la nature peut nous offrir dans notre quotidien. Pour eux, ces ateliers vont même plus loin et s’inscrivent parfois dans une véritable thérapie pour un public fragile ou en difficulté. Plus de 3 000 personnes ont ainsi été initiées au tressage du coco.  

 


?Dans l’Ouest de La Réunion, ils ne sont pas les seuls à mettre en lumière le coco, pour le plus grand plaisir des visiteurs et des curieux de l’île !  
À Saint-Leu par exemple, la Maison du coco propose également régulièrement des ateliers dédiés au tressage du coco.
Sur le marché de Saint-Paul, vous ne pourrez pas non plus manquer Bruno Coco, l’expert du Coco qui vous fera une démonstration pour apprendre à ouvrir votre propre noix de coco…Enfin, si vous voulez plutôt découvrir le coco dans votre assiette, un établissement à Saint-Paul en a fait sa spécialité depuis près de 80 ans : Le Palais de l’Eau de Coco, non loin de la Grotte du Peuplement. 

 

Le Coco est définitivement le fruit de l’Ouest de La Réunion ! 

 


 

Adresses et coordonnées des ambassadeurs du coco dans l’Ouest de La Réunion :
 

Le Repaire du dodo
    - Atelier en groupe à partir de 4 personnes (9h-12h ou 14h-17h)
    - Tarif : 25€ / personne, vous repartez avec l’objet tressé
    - 45 Rue Tioucagna, La Saline Les Hauts 97422, La Réunion
    - 06 92 88 37 43
    - Site Internet

 

 Bruno coco
    - Tous les vendredis et samedis matin au marché forain de Saint-Paul et tous les dimanches au Marché de Saint-Gilles les Bains (Hermitage).
    - Facebook

 

Maison du coco
    - Domaine de la Pointe des Châteaux, 134 rue Georges Pompidou 97436 Saint-Leu
    - Les Ateliers Découverte se déroule du lundi au dimanche à 10H00 et 14H00, uniquement sur réservation
    - 0692 76 95 39 ou au 0692 70 63 73

 

Retrouvez tous nos ambassadeurs du coco dans l’Ouest de La Réunion dans la rubrique Artisans du site