MENU
Météo des plages
Zarlor
Contacter un expert
Réservation en ligne
Choix du langage

LA GRANDE NATTE DE LA RÉUNION

16 décembre 2020

La Réunion regorge d'espèces endémiques qui poussent dans les beaux milieux naturels de l'île telle que l'arbre le Grand Natte !

 

Voici un « pié dbwa » emblématique de notre île qu'on ne croise quasiment plus que dans certains parcs (Colorado ou Trinité) de St Denis où il y a été replanté, ainsi que dans la forêt de Mare Longue à St Philippe dans son milieu naturel. Dans cette forêt humide on le rencontrera jusqu'à 700m d'altitude, alors que dans l'Ouest, en forêt semi-sèche, on le trouve entre 150 et 1200 m.

 

Ainsi du côté sous le vent, c'est dans les Hauts de La Possession que se trouve l'un des derniers sanctuaires du Grand Natte. On peut le confondre avec son cousin le Petit Natte ou Natte à petites feuilles dont le fruit est de la taille d'une olive et contient un latex collant utilisé autrefois pour confectionner une glu utilisée par les braconniers chasseurs d'oiseaux. Celui du Grand Natte ou Natte à grandes feuilles, de la taille d'une petite pomme, possède une chaire comestible pâteuse, farineuse, d'un doux parfum et au goût sucré.

 

Son tronc pouvant atteindre 20 m, bien droit, a sûrement attiré très tôt l'attention des premiers visiteurs de l'île. Victime de son succès, il offrit en effet un bois de grande qualité aux ébénistes lors du premier siècle de colonisation. Bardeaux, parquets, poutres, meubles se confectionnaient à partir de ce bois dont Jacob de Cordemoy disait qu'il rivalise avec le plus bel acajou.