MENU
Météo des plages
Zarlor
Contacter un expert
Réservation en ligne
Choix du langage

BELL'ILE : LE PRIVILÈGE DU YACHTING ACCESSIBLE

Bell'ile : le privilège du yachting accessible 974
bell'ile : le privilège du yachting accessible 974
bell'ile : le privilège du yachting accessible 974
Voir toutes les photos
Voir toutes les photos
Bell'ile : le privilège du yachting accessible 974
Voir toutes les photos
22 août 2018

Une sortie en mer, le long de nos côtes, sous le soleil matinal ou à l’approche du sunset, c’est souvent l’occasion de passer un moment délicieux.  Mais quand, en plus, vous avez l’opportunité d’aller à la rencontrer des baleines (lorsque la saison bat son plein) et des dauphins (plusieurs espèces résident ici toute l’année), cela devient un privilège. Un sentiment d’autant plus renforcé lorsqu’on embarque sur le Bell’Ile, un catamaran motorisé d’exception tenu par un duo d’équipage au top. On vous emmène ! 

 

Le Bell’Ile est à part de toutes les embarcations existantes dans les ports de l'île. Piloté par l’un des capitaine les plus connus de l’île - Laurent Kbidy, 20 ans de métier -, ce catamaran de plaisance à moteur, totalement neuf, permet d’effectuer des sorties en petit comité (12 personnes max), dans un impressionnant confort (le petit côté luxueux du yachting), une grande sérénité (l’avantage de la stabilité d’un multicoque) et une totale liberté. Car, et c’est l’intérêt lorsque les cétacés jouent à cache-cache, l’autonomie et la puissance de son moteur (qui, bonheur, ne s’entend pas beaucoup) permettent d’aller rapidement d’un endroit à un autre et d’adapter le trajet aux circonstances.
On atteint facilement les points d’intérêts, ou les endroits plus cléments selon la houle, mais on peut aussi suivre, selon leurs humeurs, les animaux qui nous font le plaisir de nager juste à côté de nous. Enfin, outre de ne pas perdre son temps, celui ci passe d’autant plus agréablement que la belle et discrète Aurélie, seconde d’équipage, vous apporte petites victuailles et boissons dès que vous le voulez. Bref, à bord du Bell’Ile, on se sent et on est privilégié !

 

D’ailleurs, dès l’embarquement, selon les conditions à Saint-Gilles mais plus souvent au Port, la prévenance d’Aurélie et Laurent est marquante. C’est un peu comme si des amis vous accueilliez chez eux. « J’ai acheté ce 43 pieds avec un associé. Mon objectif était de proposer, après 16 ans à trimballer des hordes de touristes, un service plus personnalisé, plus humain, plus intime et attentif. D’où le choix d’un navire moderne, très confortable et un nombre réduit de passagers. Je tiens à ce que chacun se sente à son aise, ai de l’espace pour bouger, s’assoir, se prélasser au soleil, etc.. Je veux partager la mer dans des conditions idéales ». A noter aussi qu’il applique le même raisonnement avec les cétacés en suivant précautionneusement la charte d’approche. Indéniablement, même si c’est son gagne-pain, Laurent est surtout un passionné. D’où, et c’est la cerise sur le gâteau, un ratio 50€/3h (25€ pour les enfants) parmi les meilleurs du marché. 

 

Enfin, cette configuration intimiste, alliée à l’agencement aéré du catamaran (on peut circuler partout jusque sur le flydeck à côté de Laurent), favorise autant les points de vues que les échanges. Tout le monde discute rapidement avec les autres. Et Laurent, érudit sur la côté réunionnaise comme sur la faune aquatique, n’hésite pas à discuter et partager ses observations du pont. Son professionnalisme va aussi de pair avec sa gentillesse. Aurélie nous relate d’ailleurs une anecdote assez exceptionnelle : « À 8 ans, lors de ma première sortie sur le Grand Bleu, c’était Laurent le capitaine ! Bien que ce n'était qu’une simple balade, j'en avais gardé un super souvenir et lui avais certifié que plus tard je travaillerais sur un bateau ». Finalement, 20 ans plus tard et après avoir été encouragée pas son compagnon pour suivre une formation de matelot de pont, elle travaille effectivement avec lui ! « J’ai retrouvé des photos de cette sortie datant de1999 et j’en suis encore étonnée ». (voir dans la galerie photo)

 

Lors de notre sortie, ponctuée de jolies rencontres avec les baleines et dauphins (nous avons eu la totale donc), nous étions accompagnés d’un petit groupe de jeunes touristes qui repartaient le lendemain. Si leurs sourires scotchés à notre retour étaient déjà expressif, leur commentaire traduit encore mieux l’instant vécu : « Nous sommes venus ici pour 2 semaines et avons fait beaucoup de randonnées. Nous voulions terminer par une sortie pour voir l’île de la mer et, si possible, les baleines. Alors évidemment nous sommes ravis. Mais en plus, faire ça sur un tel bateau, comme si c’était une sortie privée, c’est juste génial. On ne voulait pas tomber sur une sorte de bus des mers. Et question prix, si on compare avec le temps passé, c’est probablement l’un des moins chers. Vu le niveau de prestation, la chaleur de l’équipage, on en revient pas… enfin si, la prochaine fois, on reviendra sur le Bell’Ile et on fera une sortie couché de soleil ! ».
Tout est dit : on prend goût à se sentir privilégié.

 


Texte : Sand. Photos : DR. Agence Zed.