MENU
Météo des plages
Zarlor
Carnet de séjour
Contacter un expert
Réservation en ligne
Traduction
English
Deutch

EXPOSITION - SUR LES TRACES D'UN CRÉOLE DE BOURBON EN VISITE À PARIS AU TEMPS DE LOUIS XVI

EXPOSITION - SUR LES TRACES D'UN CRÉOLE DE BOURBON EN VISITE À PARIS AU TEMPS DE LOUIS XVI
Du 17 JUILLET 2021
au 15 OCTOBRE 2021
MUSÉE DE VILLÈLE
Domaine Panon Desbassayns Villèle - Saint-Gilles-les-Hauts
97435 Saint-Gilles-Les-Hauts
tel. 0262 55 64 10


Jusqu’à ce jour, le Louvre n’avait jamais organisé une exposition dans les départements d’Outre-Mer. La Réunion accueille aujourd’hui cet évènement décliné en cinq volets permettant de faire dialoguer les collections des musées de l’île avec celles du départe-ment des Arts graphiques du musée du Louvre.

 

Dans chacun des lieux retenus, une thématique différente est développée :

  • au muséum d’Histoire naturelle, la collection d’animaux naturalisés est ainsi mise en parallèle avec des dessins exécutés par Pieter Boel d’après les animaux de la Ménagerie de Louis XIV à Versailles.
     
  • au musée de Villèle, plantation du siècle des Lumières, est illustré le voyage que le propriétaire du lieu, Henri Paulin Panon Desbassayns, accomplit à Paris entre 1784 et 1786.
     
  • à la Villa du musée des arts décoratifs de l’océan Indien, la représentation du cadre de vie dans la France de la seconde moitié du XVIIIe siècle est mise en parallèle avec les modes de vie à La Réunion.
     
  • au musée Léon-Dierx, les collections de la première moitié du XIXe siècle viennent, dialoguer avec un choix de dessins témoignant de la diversité des genres, peinture - d’histoire, exercices académiques, portraits, sujets de genre, paysages ou natures mortes.
     
  • au musée Stella Matutina, ancienne usine de canne à sucre, est évoquée la représentation - du travail dans l’Europe du XVIIe siècle au début du XIXe siècle.

 

MUSÉE DE VILLÈLE - SUR LES TRACES D'UN CRÉOLE DE BOURBON EN VISITE À PARIS AU TEMPS DE LOUIS XVI

Lorsqu’il découvre pour la première fois en 1784 la France, et plus particulièrement Paris, Henri Paulin Panon‑Desbassayns (1732‑1800), riche propriétaire créole de l’île Bourbon, visite à plusieurs reprises le palais du Louvre pour : « voir les tableaux déjà vus plusieurs fois et [qu’il] trouve très beaux ». Il est loin d’imaginer que sa belle demeure aux allures de « château d’architecture malabare », édifiée dans les hauteurs de l’île Bourbon à Saint‑Gilles, deviendra en 1974 l’un des cinq musées de France de La Réunion. 

 

Retour de l’histoire, c’est aujourd’hui le musée de Villèle, musée de l’habitation et de l’esclavage, qui accueille une sélection des collections du Louvre, essentiellement constituée de dessins et gravures du XVIIIe siècle.

 

Un choix d’œuvres qui témoigne du séjour parisien de ce voyageur créole, des sujets qui ont retenu son attention et fait l’objet de commentaires que l’on retrouve dans le « Petit journal des époques pour servir à ma mémoire » (1784‑ 1786), édité en 1990 par le Musée de Villèle.

 

Ces notes, rédigées au jour le jour dans le seul but de se souvenir de ce long voyage riche en découvertes, ont leur style propre et leurs imperfections. Gageons que leur confrontation inédite aux œuvres conservées au Louvre, révèlera aux visiteurs quelques traits de caractère savoureux de ce « gros Blanc » de Bourbon, l’un des plus riches propriétaires créoles de cette île.

Ouverture de l'exposition à partir du 17 juillet jusqu'au 15 octobre 2021
Du mardi au dimanche, de 9h30 à 17h30 en journée continue

Tarif: 2€

Pas de réservation

15 personnes maximum par visite (30 minutes maximum en cas de forte affluence)
Application "Résonances" gratuite et téléchargeable sur Google Play et AppStore

Pour plus d'informations:
https://www.musee-villele.re/fr/un-creole-a-paris
Contactez-nous au 02 62 55 64 10 ou à musee.villele@cg974.fr