votre
CARNET DE SEJOUR
newsletter
NOS BONS PLANS
votre
ESPACE PRO
votre
AVIS

BIENVENUE DANS LES HAUTS : LA PASSION DE RECEVOIR

Le 28/09/2016 | Hébergement

Depuis le départ de leurs enfants pour l’Hexagone, Claude et Sonia Pellegrini ont réaménagé leur case à Dos d’Âne (Hauts de La Possession) pour accueillir les voyageurs dans un écrin familial. Pour le couple, recevoir et échanger sont des passions hissées au rang d’art.  

 

« Chaque fois que je dis que j’habite à Dos d’âne, on me demande : « Mais c’est haut ! Qu’est-ce que tu fais dans un coin perdu comme ça ? » Quand ils arrivent à la maison, ils voient l’espace, la vue, le calme. Et ils comprennent. »


Dans leur charmante case Tommy de Dos d’Âne, Sonia et Claude ont vu grand pour que les voyageurs se sentent à l’aise. Et leurs délicates attentions commencent bien avant d’en passer le palier. Dès les premiers échanges de mails, ils prodiguent des conseils sur mesure, avisés car venant de locaux amoureux de la rando

 

Après avoir fait de sa maison le joyeux théâtre des réunions familiales, la Réunionnaise a décidé que le départ métropolitain des enfants était l’occasion rêvée pour étendre son savoir-faire et son savoir recevoir aux visiteurs.
Avec son mari, ils ont façonné les lieux pour qu’ils ressemblent exactement à ce qu’ils attendent d’un hébergement chez l’habitant : une alchimie précise entre convivialité et intimité. À ce cocktail gagnant, ils se sont même permis une touche luxueuse avec un espace spa dont le jacuzzi domine le versant de montagne jusqu’à l’océan. 


« C’est important que les gens puissent se sentir dans un espace de bien-être. Dès leur arrivée, ils sont reçus avec un cocktail, des gâteaux et des fruits de saison. » En partisane de la fraîcheur, elle cuisine elle-même des produits locaux, des carrys au feu de bois aux confitures maisons, et elle met à contribution l’activité locale. « Je travaille beaucoup avec les petits artisans de Dos d’Âne, les verres que j’utilise viennent d’un peintre sur verre du coin. J’essaie de travailler en réseau, de renvoyer vers les artisans locaux. » Agriculteurs, boulangers… Sonia souhaiterait même développer la communication avec les autres chambres d’hôtes sur le circuit des randonneurs afin de leur proposer un voyage cohérent et permettre une gastronomie variée d’une étape à l’autre. 


Bienvenue dans les Hauts, c’est le nom tout à fait approprié de cette case idéalement située à proximité des sentiers vers Mafate et alentours, un bijou pour ceux qui aiment à prendre du temps douillet avant de se lancer sur les chemins. 
 

 

Texte et photos : Zed Edition