votre
CARNET DE SEJOUR
newsletter
NOS BONS PLANS
votre
ESPACE PRO
votre
AVIS

GÎTE L'EUCALYPTUS : LA VIE EN GRAND

Le 12/06/2019 | Hébergement

Dans les Hauts du Guillaume Saint-Paul, aux abords de la forêt du Maïdo, vous attend une maison aussi grande par les espaces qu’elle offre à ses hôtes que par l’esprit de partage qui y règne. Le gîte L’Eucalyptus est tenu par Josie et Jean-Marie Valin, qui consacrent toute leur attention à ce que chaque séjour donne lieu à une halte paisible et chaleureuse.

 

« Les gens disent qu’ici ils viennent écouter le silence. »
Dans ces quelques mots empreints de poésie, Josie Valin, la gérante du gîte L’Eucalyptus, résume l’esprit du lieu. Et si les gens recherchent le calme et la fraîcheur, ils sont aussi sensibles au sens de l’accueil de celle qui était encore tout récemment institutrice au Guillaume et de son mari, Jean-Marie.
 

L’autre argument est beaucoup plus prosaïque. Il tient à la grande capacité d’hébergement de la maison.
Seize personnes peuvent en effet séjourner dans les sept chambres au même moment, ce qui fait que le lieu est régulièrement convoité par les familles sur le point d’organiser de grands rassemblements. D’ailleurs, les Valin n’ouvrent généralement pas leur gîte à moins d’un quorum de six personnes et de trois chambres réservées (soit 285€ minimum pour une nuit). 
L’autre public, lui aussi très intéressé par L’Eucalyptus, c’est la catégorie des participants à des séminaires et à des stages de yoga. Avec ses 10 ha, le terrain est si grand qu’il permet d’aménager des temps d’isolement et de repos, avant de rejoindre le groupe sous un kiosque ou l’une des deux terrasses. Pour discuter simplement ou pour partager un repas chaleureux. 


« Au gîte, on aime bien l’idée que les gens trouvent vite leur repères », confie Josie en parcourant le joli jardin d’agrément qu’elle vient de créer sous les grands cryptomerias du domaine.
L’idée que les visiteurs fassent leurs ces aménagements pour quelques jours. Ainsi, familles ou groupes peuvent faire un tour du côté de l’enclos des animaux où de superbes dindons, dindes, coqs et pintades voisinent avec cabris et cochons dans un joyeux tintamarre. De son côté, Jean-Marie ouvre volontiers son potager pour parler des divers légumes et aromates qui y poussent et livrer quelques trucs de terrien des hauts. Le concept de partage est poussé si loin à L’Eucalyptus que chacun peut repartir, contre quelques euros, avec une volaille vivante, des fruits récoltés sur les nombreux arbres du terrain ou bien un peu de la production potagère de Monsieur Valin. 
 

Montez donc dans la douceur des Hauts, là où se situe cette véritable maison du bonheur. Prenez ces chemins caniers qui mènent aux portes de la forêt du Maïdo et sa promesse de randonnées vers le cœur de l’île, de paysages époustouflants.
Un point de repère ? Ce grand eucalyptus plus que centenaire qui a donné son nom au gîte. Et n’a de cesse d’émerveiller Josie... que les hôtes du moment viennent embrasser avant de quitter les lieux. Ainsi va la vie chez les Valin.

 

Textes et photos : Davis / Zed Edition