OUEST La Réunion 974
votre
CARNET DE SEJOUR
OUEST La Réunion 974
newsletter
NOS BONS PLANS
OUEST La Réunion 974
votre
ESPACE PRO
OUEST La Réunion 974
votre
AVIS
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974
OUEST La Réunion 974

FAIRE DU PARAPENTE À LA RÉUNION

Me voilà aux commandes du parapente...

 

"Plus que deux virages avant la piste de décollage...généralement c'est à ce moment là que les pulsations montent ! " Quand on demande aux moniteurs, ce qu'il faut pour devenir parapentiste, il répond avec son sourire habituel "Beaucoup de passion !".

 

C'est sûr qu'à 800m d'altitude, au moment de courir tout droit vers le vide sans s'arrêter, il faut en avoir, de la passion ! Pour ma part j'ai surtout le ventre noué. Mais si je me suis levé à 5h ce matin, ce n'est pas pour me dégonfler maintenant. Alors on enfile la sellette, on s'attache aux mousquetons, on écoute les consignes pour le décollage et c'est parti !

 

"EXCITATION ET SÉRÉNITÉ"

 

Après quelques pas de course, je commence vite à perdre pieds, au sens propre comme au figuré. Et puisque le vent s'en mêle, le moniteur me rassure : "On va prendre les courants ascendants, ça nous donnera un peu d'altitude." Ah bon ! Ben si tu le dis alors... Il faut une bonne dizaine de minutes de vol dessus des reliefs pour qu'un sentiment de sérénité relatif et fragile remplace le mélange d'excitation et d'angoisse.

 

"Ciel dégagé, sensation de flottement,
nous glissons vers le lagon, d'un beau calme."

 

Je suis plutôt pas mal finalement, jusqu'à ce que le moniteur me dise : "Tu vois la bouée orange ? Bon, prend les manettes et garde le cap, après tu nous feras un petit virage à gauche..." Me voilà aux commandes du parapente, qui est je le rappelle la seule chose qui me protège d'une chute vertigineuse et sans aucun doute rédhibitoire du point de vue de la continuation de mon existence, qui je le précise aussi, m'est très chère.

 

Le moniteur, lui, reste cool : "Oh regarde, une tortue ! " Dans l'eau translucide, on aperçoit en effet distinctement la silhouette d'une tortue marine se mouvoir près des côtes, à mesure que nous approchons de la piste d'atterrissage.

 

Bilan de la journée : première fois en parapente, première fois aux commandes d'un parapente, premier infarctus sans doute, et première tortue marine aperçue en liberté ! Une fois revenu au sol, je suis euphorique. Pas suffisamment en revanche pour accepter l'invitation du moniteur, qui me propose illico d'essayer le voltige.

 

Texte : vavang n° 2 - Consultable ici

 

 

- RÉSERVEZ VOTRE VOL EN PARAPENTE -
ICI

 

 

Pour vivre l'expérience à fond, venez essayer notre
ZARLOR PARAPENTE :
SE PRENDRE POUR UN OISEAU !

 

 



OUEST La Réunion 974